Le Terrier

Bonjour Invité, je vous souhaite une agréable visite
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondance Angevine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pino
propriétaire des lieux
propriétaire des lieux
avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 29
Localisation : dans le fin fond des bois...

MessageSujet: Correspondance Angevine   Jeu 24 Sep - 23:08

Cher non-angevin !

Vous l'ignorez peut-être mais, ô surprise, nos frontières sont fermées. D'ordinaire, vous auriez la chance de gagner un ticket pour notre grande Roulette angevine... mais ça, c'était avant !

Ce jour, vous recevez une invitation à quitter les lieux dans les plus brefs délais, sous peine de procès si vous êtes malchanceux ; dans le cas contraire, ne manquez pas le fameux bal des armées... qui se feront un plaisir de vous faire danser jusqu'à épuisement.

Prévôtement.

Niki'



Bonjour,

Cela fait le troisieme Ducher d'affiler qui me prie de bien vouloir quitter ses terres parce que celles-ci sont hostiles aux étrangers. (vive l'accueil en dans le DR, moi qui me suis battu pour le Roi jadis...)


Ors, je me trouve dans l'impossibilitée de continuer mon chemin sans risquer ma santée. D'ailleurs, si je revenais sur mes pas, je m'exposerais à des poursuite dans le duché voisin.


Toutefois, j'ai cru comprendre qu'il m'était possible de demander un laisser-passer, et que si je m'aquittais d'une certaine somme, j'aurais le droit de traverser les terres Angevines.


Trois cas, s'exposent donc à moi. Soit je retourne sur mes pas et risque ma santé et un procès, soit je reste et demande un Lp, qu'on me refuse et je m'expose à un proces où je pourrais voir la prévot, (parrait qu'elle est bonne) ou l'on me l'accorde, je m'aquitte de la somme proposée et on en parle plus.


Je choisis donc de rester et de demander par la présente, un laisser-passer en bonne et due forme.


Cordialement,


Pino Van Westmalle
Vicomte de Gosselies
Seigneur de Premesque
Seigneur de Lendelede
Seigneur de La Beuvrière


Bonjour,

Tout d'abord, vous partez avec un sérieux handicap... comparer l'Anjou avec le DR, c'est le mal, la loose, l'insulte suprême !!!! Ceci étant, je vais être charitable et vous laissez une chance. Non, ne me remerciez pas... ah si, faites-le !

Une série de questions vont vous être posées -plus bas dans le courrier, soyez pas si pressé- et votre avenir dépendra des réponses... tadammmmm, elle est pas belle vie ?!

1/ D'où arrivez-vous ?
2/ Où allez-vous ?
3/ De quelle couleur sont mes yeux?
4/ Combien de temps pensiez-vous rester chez nous?
5/ Etes-vous riche ?
6/ Voyagez-vous seul ?
7/ A combien estimez-vous votre existence finalement ?
8/ Etes-vous riche ?

attention, un ou plusieurs pièges se sont planqués dans le questionnaire, saurez-vous les éviter.

Prévôtement,

Niki'


Bonjour,







Tout d'abord, laissez-moi préciser que lorsque je parle du DR dans mon précédent courrier, je fais allusion aux duchers ayant refusés de m'ouvrir leurs frontières. Et comme ici, vous me laissez une chance, je dirais que en effet, il y a des nuances entre les sudistes.


Ainsi je reponds à votre première question, à savoir : "D'où arrivez-vous ?". Je viens du nord, - Plus particulièrement d'un petit village qui s'apelle Anvers (ou Antwerpen c'est selon) dans le nord du comté des Flandres, à la frontière hollandaise. Sur les terres de Guillaume de Moerbeke, illustre philosophe qui tenta de répondres aux questions que l'on peut se poser : "Qui suis-je? Dans quel etat j'erre? Où vais-je?"...
Où vais-je? ...Ce qui nous mène (voyez comme les choses sont bien faites) à notre seconde question... "Où allez-vous ?"
Bien que nombre de penseurs se soient cassé les dents dessus, je suis en mesure de repondre à cette question. En effet, je vais toujours un peu plus loin sans savoir où je vais. Ainsi, je cours après une chimère aux yeux dorrés qui séloigne à mesure que je m'en rapproche. Et pour cela il faut passer par Le Mans et traverser l'Anjou en une semaine (plus si affinité), afin de se délester de tout ce qui est matériel (et Arsitote sait combien je suis matériel) pour que mon enveloppe charnelle s'imprègne de la richesse que represente l'humanité et que mon existance  (qui est bien cotée à la bourse de Bruges +2 à l'ouverture ce matin) prenne un sens. Aussi ma richesse réside et résidera dans la qualitée de partage, dans l'échange constructif que je peux apporter aux gens qui croiseront mon chemin. Et là seulement j'atteindrai mon but et enfin, je saurai où je vais. Mais pour connaitre la couleur de vos yeux, il faudra m'inviter à diner, je ne vois pas d'autre solution.



J'espère avoir répondu à vos question, sans être tombé dans les pièges,



Pinotesquement moi,

Pino Van Westmalle
Vicomte de Gosselies et tout le reste comme la lettre précédente



Au Titré que c'est trop long à écrire, le bonsoir.

Vos réponses m'ont fait sourire... sauf le passage relatif à mes yeux ! Il aurait fallu m'inviter à diner et non pas le contraire, je vous rappelle que j'ai -presque- votre vie entre les mains, namého. De plus, vous avez évincé la question, doublée sciemment oui, quant à votre richesse et ça, bizarrement, c'est suspect.

Pourtant, je suis d'humeur altruiste et ô bonheur, vous gagnez une seconde chance... c'est bô, avouez ! Je me propose, généreuse que je suis, de vous délester de tout ce qui est matériel. Alors, heureux ?

Prévôtement,

Niki'


Bonsoir,






En effet, c'est sciemment que j'ai éludé cette double - et non moins insistante - question et il y a plusieurs raisons à cela.


Premièrement, je préfère parraitre suce-pet que leche-cul.


Ensuite, cela me permet d'avoir un sujet de conversation quand nous dinerons ensemble.


Après, la richesse est subjective. Certes, j'ai des écus, plus que certains et moins que d'autres. J'attire ici votre attention sur la vaguitude - quel beau néologisme - de votre requète. A partir de combien sommes nous riche? Et la richesse se calcule-t-elle en écus? Etre riche rime-t-il toujours avec concupiscence?* Avoir un vicomté et trois seigneurie et tout les gens qui se plient à mes moindres désirs, fait-il de moi une personne riche?  "On est riche que de ses amis" disait l'autre jour un sale timbanque patibulaire (mais presque).


Cinquièmement, je ne voudrais pas que vous diniez avec moi juste parce que je suis riche.(je suis beau, marrant, intelligent et beau aussi)

Sixièmement, je n'ai que quatre argument, mais je voulais écrire "sixièmement", ca me donne l'impression de bagayer en ecrivant et allez savoir pourquoi, j'aime bien ce mot. Tout comme "estaminet", "esperluette", "néologisme" et mon préféré : "concupiscent".

Soit, tout ca pour dire qu'il me reste (sur moi) de quoi payer l'adition pour deux personnes dans une bonne auberge ou un petit estaminet, j'avoue. Si vous tennez à me délester de tout ce qui est matériel, je vous laisse le choix de l'endroit.


J'éspere(luette)** que ceci vous conviendra,



Pinotesquement moi,

Pino Van Westmalle
Vicomte de Gosselies et tout le reste comme la lettre avant la précédente




* une rime très pauvre - le comble pour un riche- si on insiste sur le -e final,
** je triche un peu mais l'intention y est

_________________
Pino van Westmalle - Dict "le bourru" - Burggraaf van Gosselies - Heer van Premesques - Heer van Lendelede - Heer van La Beuvrière - Commandeur in de Orde van St Illinda - Ambassadeur van Holland in Vlanderen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com
Pino
propriétaire des lieux
propriétaire des lieux
avatar

Messages : 909
Date d'inscription : 09/05/2008
Age : 29
Localisation : dans le fin fond des bois...

MessageSujet: Re: Correspondance Angevine   Mar 15 Mar - 4:30

bonjour !

désolée pour hier soir.. j'ai saoulé grave ^^

c'est tout moi ça .. lourdingue à souhait ... y a qu'à demander .. ou surtout pas :-)

*se marre en écrivant *

A plus

Emma






Bonjour,


Desolé de vous repondre cithare, mais si je vous avais repondu guitar, ca n'aurait pas de sens.Surout que je ne m'appelle pas Guy bien qu'il soit tard au moment ou j'écris ces quelques mots. Bien que la notion de tard soit relative puisqu'il est toujours plus tot que le tard de plus tard et que plus tard, ce qui etait tard sera plus tot que plus tard (ca me fait penser à une histoire ou Plutarque mangeait un tartare de carpe avec un nectar de tetares, mais je m'eloigne ) et tot ou tard ce qui etait tard sera plutot (pas Dingo, parce que souvent je confond Plutot et Dingo)


Soit, je m'excuse donc pour ma réponse tardive, mais je suis tombé gravement malade - la bonne excuse - à la suite de notre rencobtre. un salle rube tedansse qui m'a cloué au lit (seul) dans mon desepoire.

Aujourd d'aujourd'hui je pléonasme, bien que je ne ne suis pas sur de plaire aux nasmes (ca veux rien dire mais je neologisme pour faire des jeux de mots, bien que je ne soit pas né aux logisme (ca veux toujours rien dire mais vous avez compris le sens, sinon le but maintenant) ).

Quoi qu'il en soie ou en parchemin, j'espère vous revoir par les chemins dans les jours prochains. Et veuillez, s'il vous plait (ou meme si ca ne vous plait pas) remettre mon bon vent le plus distingué la chouette blonde
Qu'avec vous, sur les chemins s'en va Seva


Cordialement

Cocko



ps IG: un souci avec mon operateur

_________________
Pino van Westmalle - Dict "le bourru" - Burggraaf van Gosselies - Heer van Premesques - Heer van Lendelede - Heer van La Beuvrière - Commandeur in de Orde van St Illinda - Ambassadeur van Holland in Vlanderen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesroyaumes.com
 
Correspondance Angevine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Terrier :: HRP :: Lieux privé :: Bureau de Nicolas-
Sauter vers: